BERT: Google modifie l’algorithme de son moteur de recherche en français

Qu’est-ce que BERT ?

BERT signifie Bidirectional Encoder Representations from Transformers. Cet algorithme a été diffusé en open source à la communauté scientifique en 2018. Le 25/10/2019, Pandu Nayak (vice président du moteur de recherche Google) a expliqué que BERT est utilisé sur Google.

La mise à jour BERT a pour objectif d’améliorer la compréhension des requêtes, afin de fournir des résultats plus pertinents notamment pour les requêtes formulées de manière naturelle. BERT permet également à Google de mieux comprendre les contenus qu’il indexe.

En gros, BERT permet à Google de s’adapter encore mieux qu’avant à la croissance des recherches vocales (ce qui ne se limite pas à celles faites avec des assistants, loin de là).

De façon plus détaillée, BERT sert aussi à Google pour les tâches suivantes (source) :

  • comprendre la « cohésion textuelle » et désambiguïser des expressions ou phrases, en particulier lorsque des nuances polysémiques pourraient modifier le sens contextuel des mots.
  • comprendre à quelles entités des pronoms font référence, ce qui est particulièrement utile dans les longs paragraphes avec plusieurs entités. Une applications concrètes : la génération automatique de featured snippets et la recherche vocale/conversationnelle.
  • résoudre les problèmes d’homonymie
  • déterminer à quelles entités nommées un texte fait référence
  • prédire la phrase suivante
  • répondre à des questions directement dans les SERP

Une évolution qui répond à un autre besoin : celui des enceintes connectées, que les entreprises emblématiques du Web, comme Google, Amazon et Apple, tentent d’imposer dans les foyers, et qui doivent, elles, répondre à des requêtes en langage naturel, car formulées à l’oral par les utilisateurs. Celles qui y parviendront le mieux auront le plus de chances de l’emporter face à leurs concurrentes.

Si Google est satisfait de ce qu’il considère comme un énorme progrès, Pandu Nayak tient toutefois à noter que, même avec BERT, « ça ne marche pas toujours »« La compréhension du langage reste un défi », rappelle-t-il.

L’entreprise promet par ailleurs que ce nouvel algorithme ne devrait pas avoir d’impact considérable sur les sites vers lesquels son moteur de recherche renvoie. Chaque modification majeure d’algorithme de Google est en effet scruté de près par les entreprises, notamment les commerces en ligne dont le chiffre d’affaires peut dépendre de leur position sur le moteur de recherche.

La qualité et le référencement ne se copie pas !